Histoire du diadème

Les diadèmes sont des accessoires pour cheveux particulièrement chics et glamour qui accessoirisent des tenues pour de grandes occasions comme un mariage ou une réception élégante. Mais connaissez-vous la petite histoire du diadème?

histoire du diademeLe diadème dans l’Antiquité

Le diadème n’a pas toujours eu la forme qu’on lui connaît aujourd’hui car dans l’Antiquité grecque et romaine, c’était un bandeau qui entourait la tête.

Beaucoup de représentations de l’époque telle que les statues ou les pièces de monnaie représentent les hommes et les femmes avec ce bandeau posent au milieu de la chevelure, comme on poserait une serre-tête. Le diadème était un ruban blanc qui était porte par tous sans prendre en compte un rang social. Avec le temps il évolua et le bandeau blanc fut agrémenté de perles sur les cotes et voir même une grosse pierre centrale sur le devant. Le diadème commence à ressembler à une couronne d’orfèvrerie.

Le diadème et la royauté

L’histoire du diadème évolua doucement pour enfin etre un bijou associé à la royauté. Plusieurs histoires racontent que c’est Alexandre le grand qui ajouta le diadème à la coiffure des rois de macédoine. C’est ainsi que le bandeau blanc devint le symbole de la royauté. Le diadème devint alors plus précieux et en métal ornementé des pierres. Chaque roi et reine portent son propre diadème que l’on peut appeler également une couronne. En France, le diadème disparu avec la royauté et les Empereurs et retomba aux mains de la mode car il n’est plus synonyme de pouvoir mais devient un bijou à part entière avec un but esthétique. Au XIX eme siècle les femmes se coiffent de diadème finement réalisé pour accessoiriser leur tenue de bal et aujourd’hui encore les femmes élégantes raffolent du diadème pour mettre une touche glamour dans leur tenue.

Categories: Histoire de la coiffure

Au sujet de ()

Blondie est une jeune femme passionnée de coiffure, de mode et d'accessoires cheveux qui vous délivre trucs et astuces mais aussi plein de conseils de coiffure et de mode.